Olivier Besancenot

Publié le par Anthony Tolmann


Je viens de voir le vivement dimanche consacré à Olivier Besancenot.
Je n'ai rien de très particulier à dire sur son passage parce qu'il représentait très bien sa personne. Donc je vais directement parler de lui.
Je dois tout d'abord dire très sincèrement que c'est une des personnalités politiques (si on peut dire) qui m'attire le plus, de par sa sincérité, sa motivation, la façon qu'il a de croire à ses valeurs et non de faire la politique en fonction de sondages, de ce qui fait bien, de stratégies etc. C'est d'ailleurs à la gauche de la gauche qu'on retrouve les personnes qui semblent les plus sincères, on se rappel de Georges Marchais, et actuellement on peut évoquer Arlette Laguiller (qui, elle par contre et bien qu'étant convaincue de ce qu'elle dit, inspire plus la compasion ou même le rire qu'autre chose). Monsieur Besancenot a aussi une façon de parler qui plait: il est comme tout le monde. Il n'a pas non plus de grand (quand je dis grand, c'est plutôt ironique à mes yeux) conseiller tout droit sortis de science po pour lui faire ses discours, non, il les fait lui même en prenant des notes et en IMPROVISANT (ça j'aime). Il travaille, comme les Français, il peut se balader dans la rue, il a des amis populaires, comme les Français.
Ce qui est très intéressant, c'est de voir que dans les sondages, il monte, de plus en plus et commence à inquiéter. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a été "espioné" par ces peureux idiots qui nous gouvernent (je n'attaque pas directement le gouvernement de Nicolas Sarkozy que j'aprouve plutôt mais de certaines personnes qui en découlent).
Bref, le mouvement d'Olivier Besancenot est un "facteur" à prendre en compte pour les prochaines élections.

Alors bien sûr, je vais rassurer ceux qui me connaissent, je n'ai pas ses idées de fond, loin de là, mais j'aurais presque envie d'oublier ce "détail" pour un changement "radical" dont on a tellement besoin !

Publié dans Texte

Commenter cet article

Julie 11/07/2008 13:35

comment se fait il qu'on ne retient pas les nombreuses erreurs de Sarközy?? Parce que je suis sûre qu'il en a fait autant sinon pire, je pourrai t'en citer quelques unes...Pendant la campagne, j'ai trouvé étrangement compétants les spin doctors de Sarközy, doués pour faire oublier ses boulettes et maintenir les foules dans l'alégresse aveugle le temps de la campagne.Aussi, les militants UMP tablaient souvent leurs arguementaires sur les failles de Ségolène, genre elle n'a pas de programme, elle ne maitrise pas ses dossiers, elle est incompétante... Je suis bien placée pour dire ça , j'ai moi même voté pour Sarkozy au 2d tour et fais circuler les vidéos sur Ségolène! Mais finalement, elle n'a jamais été attaquée sur le fond, sauf peut être lors du débat TV où c'était une voie obligée.

Anthony Tolmann 12/07/2008 09:53


Je ne crois pas que ce soit dû à ses conseiller mais plutôt à sa compétance, alors que Ségolène semble quand même très maladroite et incompétante.
Pour le fond, tu te trompe, elle a beaucoup été attaquée sur son mauvais programme (illogique, trop cher, fantaisiste) et elle a elle-même dit qu'elle n'y croyait pas.


Julie 10/07/2008 17:54

ah ce fameux facteur! il fait parler de lui parce que le PS en pleine division interne voit ses fidèles se déssolidariser et se rabattre sur la LCR devenu le parti le plus combattif à gauche. Ensuite, le monde appelle le monde...Je n'ai pas vu l'émission de Drucker (pas la télé), mais j'ai assisté au cours de cette année-ci (je précise que c'est pour une étude sur plusieurs partis politiques) à l'élaboration du NPA. J'ai donc assisté à deux réunions où O.Besancenot était là. Je dois avouer qu'il a de l'éloquence, d'autant plus faciliter qu'il ne recherche pas à parler de façon distinguée comme un énarque, voire même il n'hésite pas à recourir à des termes tels que "prolos" pour désigner les prolètaires. Aussi les "révolutionnaires avant-gardistes" ne doivent ils pas incarner, fusionner le peuple plutôt que de le représenter dans l'idéal communsite? si et Olivier Besancenot a bien compris qu'il lui fallait jouer sur cette image qui le crédibilise parce que communiste. D'autre part, sa jeunesse et son charsisme y sont aussi pour quelque chose. Les gens, las de la politique dans cette époque de désengagement en tout genre ont envie d'un renouveau. O.Besancenot devient alors pour certains une opportunité qui ne semble pas encore avoir été corrompu, un espoir de changement véritable.Bref, je voulais surtout réagir au fait que Pierre-Nicolas et toi considerez Arlette comme la plus respectable à gauche. Certes, à mon avis, elle l'est au même titre que tous les autres politiciens, mais j'ai cru comprendre (intervenez si je me trompe) qu'elle est respectable par le fait qu'elle n'appelle pas à la haine contre le FN notamment. Il n'empèche que LO n'en est pas moins anti-FN et si cela ne se voit pas, c'est parce qu'ils sont beaucoup moins nombreux qu'à la Ligue. Tous les trotskistes sont prêts à "taper du fafas". Enfin, les deux extrèmes ce sont toujours entre-tués, même lorsqu'ils défendent une cause ensemble! et oui, la revendication d'un NON au traité de Lisbonne. Les deux extrèmes ont manifesté devant Versailles pendant que le Congrès votait le texte, mais plutôt que de s'unir, elles ont finis l'une et l'autre à se taper dessus.Pour ce qui est de Ségolène, dire qu'elle n'a aucune culture en grammaire ou aucunes connaissance en armement, c'est excessif. L'erreur est humaine et le politique n'a pas vocation à être un technicien mais plutôt quelqu'un dont la vision est global! D'ailleurs Sarkozy aussi s'était trompé, il me semble...

Anthony Tolmann 11/07/2008 02:13


Je suis donc d'accord avec toi sur toute ta première partie !

Ensuite, ça ce gâte lol... non je rigole, je te répond.

Elle est respectable entre autre par le fait qu'elle n'incite pas à la violence entre 2 extrêmes et aussi par sa sincérité un peu dépassée, c'est touchant.

Pour Ségolène, oui, c'est caricatural, mais c'est un ensemble de bétise et de style qui fait qu'on le retient chez elle et pas chez Sarkozy.


Pierre-Nicolas 23/05/2008 23:25

Ca c'est certains ! Sutout en appellant ( indirectement bien sur ) à manifester contre le FN ( et d'autres mouvements ) dans le sens inverse de la marche, donc généralement, les militants communistes révolutionnaires rapportent les barres de fer qui vont avec...il ne peut pas appeller directement à "casser du facho" sinon, il y aurait préméditation de violences urbaines, mais généralement, on sait comment cela se termine.De toute façon, il n'y a que la LO que je respecte parmis les clivages gauche/extrême gauche. Parce que tout le reste me dégoûte de manière absolue, de la LCR jusqu'au PS. Commençons par le PS, parti politique qui soutiens de façon permanente les racailles et dont les Harkis ( qui se sont battus pour la France ) sont des sous-hommes ( pour Frêche ). Je passe bien évidemment le fait que Ségolène n'a aucune culture en grammaire ou en matière d'armement ( voir la vidéo où elle ne sait pas combien nous possédons de sous-marins nucléaires ) et dont le Porcinet qui lui servait de mari n'aime pas les riches.Vient ensuite le petit-arriviste Besançenot, qui me donne des boutons et qui n'est selon lui, qu'un simple facteur au modeste salaire de 1200 euros... ce que ce pseudo-esprit amnésique "oublit" d'ajouter, c'est qu'il ne s'agit que de 1200 euros d'argent de poche, qu'il possède un appartement dans les beaux quartiers de Paris et que sa femme actuelle est journaliste et qu'elle touche un salaire très rondelet...Sans compter que les relations de sa femme dans le milieu de la presse évitent de montrer ce côté du personnage, au risque de se faire taper sur les doigts quand les caméras sont coupées. Évidemment, je passe sur le fait que ce sont pour les 3 quarts du temps des gens de la LCR qui attaquent nos meetings. Pour finir, le PCF aussi me répugne ( dans une moindre mesure ). Parti dont les gens qui ont accédés à des fonctions ont déménagés à la première occasion qu'ils ont eu dans les quartiers bourgeois dont ils critiquaient tant les habitants. Bref, je n'apprécie qu'Arlette. Bien que celle-ci ait pas mal d'idées qui me semblent assez farfelues, c'est la seule personne de gauche qui me paraisse honnête, qui n'a jamais appelé à agresser les réunions du Front National et qui n'a pas appelé en 2002 à voter pour l'escroc que les autres candidats voulaient envoyer en prison deux jours auparavant.

Anthony Tolmann 24/05/2008 00:52


Bonjour Pierre-Nicolas, je suis absolument d'accord avec toi, Arlette Laguillier est sans doute la seule à gauche qui "respecte" réèlement la droite dite "nationaliste" et qui est très "sincère"
dans ses idées, bien que, comme tu l'as dis, elles sont farfelues. Merci à toi de venir régulièrement sur mon blog et de poster des commentaires toujours très construits. A très vite !


Philippe 18/05/2008 22:26

Ce n'est pas parce que qqn deonce des problèmes qu'il peut les régler ...

Anthony Tolmann 19/05/2008 00:01


tout à fait, mais c'est un départ, puis lui, il les dénonce différement des autres "politiciens".


Vincent D. 17/05/2008 23:53

Tu n'as parlé que du personnage qui est sympathique. Que penses-tu de ses idées politiques? DOit-on élire quelqu'un parce qu'il semble "comme nous"? Je me fais l'avocat du diable mais je le trouve intéressant même si j'arrive pas à discerner ce qu'il propose... à étudier...

Anthony Tolmann 18/05/2008 11:14


Je l'ai dis plusieurs fois dans mon article, je suis très loin de ses idées.
Je suis contre 'limmigration, car on n'a plus de travail plus de logement plus d'argent pour les allocations et on voit bien que le choque culturel est mauvais, ça ce passe mal.
Je suis pour travailler plus pour gagner plus, car on vit de plus en plus longtemps et on doit trouver des emplois pour ceux qui n'en ont pas et non mettre tout le monde à al retraire.
Les riches le sont aussi car ils ont des compétances, ils ont pris des risques, je ne suis pas pour leur en prendre la moitié pour les pauvres (même si notre état crée des inégalités sociales alors
que chacun a des capacités).