Comme vous le savez, je répond aux commentaires postés sur mon blog

Publié le par Anthony Tolmann

Commentaire plutôt négatif, posté par Aurélie

Aurélie: je suis pour la liberté de chacun de penser ce qu'il veut, mais t'as juste 15 ans, tu ne crois pas que tes idées sont seulement le reflet de celles de tes parents?
j'ai quelques années de plus que toi et je me suis aperçu de ça assez récemment, nos parents, même sans le vouloir nous modelent.
pourtant ,15 ans, c'est censé être l'âge où on rêve d'utopia (le livre) et où on veut l'égalité entre tous les hommes, non?
tu vas penser que je ne suis qu'une gaucho de mes deux... et tu n'auras pas tort, néammoins, j'aimerais que tu me réponde, car des idées aussi tranchées aussi tôt, c'est surprenant et je dois avouer que ça me fait (un peu) peur.
pour ce qui est de la vidéo, je pense qu'elle révèle ton âge, effectivement (15 ans, quoi...)

Moi: Bonjour Aurélie !
Alors, j'ai vraiment mes propres idées. Certains, par manque de personnalité calquent leurs idées sur celles des parents pour ensuite, à l'adolescence se mettre en opposition de principe. Je crois que tu confonds la façon de penser par rapport à l'éducation et les idées en elles même. De plus, la façon de penser qu'on a n'est pas frocément celles qu'on nous a inculquées (par exemple quelqu'un à qui on aura appris à trop se cacher pendant l'enfance, deviendra sans doute extraverti dès adolescence).
Ne prend donc pas ton cas personnel pour une généralité, moi, j'ai mes propres idées, c'est souvent de moi-même que j'aborde des sujets et qui pousse au débat.
Alors évidemment, je n'ai pas eu une enfance d'enfant de HLM dont les parents boivent et se foutent de tout en regardant les matchs (je caricature). J'ai certaines valeurs, je préfère les émissions culturelles et les bon films des années 70.
Sur le livre, j'en ai entendu parler mais je ne sais pas vraiment ce que c'est. Si je dois te citer des livres, j'aime (mais je ne rêve pas d'un livre) L'étranger d'Albert Camus, et actuellement, le Tom 2 du livre "Lorsque l'enfant parait" de la psychanaliste Françoise Dolto. Mais d'instinct, je porte un esprit critique sur ce que je lis, et quand je ne suis pas d'accord avec elle (ce qui est très très rare) je m'imagine l'argumentaire. Et non, je ne rêve pas l'égalité entre tous les hommes plus que ça, car, c'est de toute façon impossible (non pas pour des questions de lois mais pour des raisons de qualité, chacun est différent avec différentes qualités, et certains sont même supérieurs et d'autres inférieurs) au temps des hommes préhistorique, la selection naturelle était mieux (elle prenait à sa juste valeur toutes les qualités ou défauts des êtres).
Alors, par contre, je ne comprend pas où tu vois des idées tranchées, non, c'est ta propre déduction ça, j'ai des points de vue, je les expose, et j'attend qu'on en débatte (et pas trop qu'on qualifie mes vidéos sans parler du fond comme tu le fais).
Pour terminer, à propos de ma vidéo, je suis celui qui interview, pas celui qui répond, donc ça ne m'engage à rien, et tu ne sais pas non plus pourquoi je l'ai faite, comment peux-tu t'avancer comme cela ?
Toi aussi, tu n'as vraiment que quelques années de plus que moi (même si je trouve qu'on dirait l'inverse).
Voilà je t'ai répondu et à mon tour j'espère que tu (re) répondras !

Publié dans Texte

Commenter cet article

Johanna 06/05/2008 13:59

Ah oui, c'est un commentaire assez expéditif ça...Moi j'ai commencé à avoir un vrai esprit critique vers 17 ans après un voyage... qui m'a bouleversé...Et je pense que tous les hommes ne sont pas capables par eux meme d'avoir un esprit ouvert à cause justement de tous ces médias, la société de consommation... et 'est vraiment dommage...

Anthony Tolmann 06/05/2008 14:24


oui, tu as raison, nous sommes pris dans un tourbillon médiatique qui ne nous permet plus (du moins les esprit limités lol) de prendre tout avec critique et au moins du recul